top of page
received_260875014447178.jpeg

Biographie

À la suite d’études à l’École des Beaux-Arts de Quimper, Aliénor Welschbillig débute sa carrière en Bretagne. Bien que son travail s’inscrive essentiellement dans la tridimensionnalité, elle ne se définit pas comme sculptrice mais comme artiste plasticienne, cette notion permettant d’évoquer la diversité de ses recherches.
L’artiste réalise des sculptures avec des matériaux extrêmement divers allant du bois au fil de nylon qui ont en commun une simplicité qui n’est pas sans rappeler les œuvres de l’Arte Povera réalisées en Italie dans les années 1960 avec du charbon, du bois ou encore de la terre. Aliénor Welschbillig s’inscrit ainsi dans la lignée de la sculpture moderne qui ne se cantonne plus aux matériaux classiques que sont le bronze et le marbre et à la pérennité qu’ils sous-tendent.

Nombre des matériaux qu’elle utilise ont en commun d’être issus du quotidien que ce soit une assiette, des clous ou encore des tubes en carton. Lorsqu’elle utilise le bois, elle ne choisit pas des essences nobles ou du bois massif mais des fragments issus d’un meuble ou glanés çà et là. À chaque œuvre, correspond un matériau particulier qui traduit la sensibilité de l’artiste à cet instant précis. Chaque matériau est une exploration nouvelle de la matière qu’elle transforme et transcende afin de lui donner une nouvelle forme, une nouvelle vie, un nouveau sens.

Aliénor Welschibillig aime à créer des œuvres qui s’infiltrent, jaillissent des murs, du sol ou encore des angles. En ce sens, la notion de mouvement, de mouvance est essentiel. Elle extrait la sculpture de son historique immobilité pour lui donner vie et ne pas la figer dans un espace défini. L’œuvre ne possède souvent pas de limite stricte, laissant au regardeur le loisir d’imaginer une suite au-delà des barrières physiques. Des tubes peuvent onduler et faire fi des murs du musée tout comme le bois peut surgir du sol dans une croissance soudaine explosant la matière alentour.

Tout comme ses œuvres, Aliénor Welschbillig porte une dualité créatrice qui ne cesse de se confronter au monde pour mieux l’absorber et le transformer à l’aune de sa vision personnelle.

Daphné Castano ,Conservatrice du musée d’Art moderne de Troyes (Extrait)

CV 2021 A.W.-1.jpg
CV 2021 A.W.-2.jpg
bottom of page